Le Bio

Le bio est en plein essor !

Vins biologiques, vins biodynamiques et vins naturels : quelle différence ?

  • Le vin biologique respecte les principes et réglementations de l’agriculture biologique.
    Depuis 2012, le vin biologique doit nécessairement être en accord avec ces principes lors de la viticulture (vigne) et la vinification (cave).
  • Le vin biodynamique, quant à lui, a pour objectif de réhabiliter, dynamiser et intensifier l’ensemble de la vie organique de l’environnement de la vigne. La démarche des vins biodynamiques est donc d’intensifier les échanges naturels entre la vigne et son milieu (terre et air) pour obtenir un meilleur développement des raisins.
    La biodynamie est donc au cœur de la plante et de son environnement et prend aussi en compte le calendrier lunaire, afin que les influences de la Lune se combinent au mieux avec la plante et le sol.
    On y autorise le collage du vin et la filtration, la chaptalisation (ajout de sucre) uniquement pour les pétillants, et l’utilisation d’une dose de soufre mais moins importante que pour les vins bio.
  • Le vin naturel est un vin dont la production n’autorise ni intrants ni techniques visant à modifier le jus originel, mis à part le soufre.
    L’objectif est de conserver le goût originel et naturel du vin, afin de faire ressortir au mieux l’expression du terroir.
    À l’heure actuelle, la dénomination de vin naturel n’est pas règlementée et ne fait pas l’objet d’une certification sur un cahier décharge défini.

Les vins issus de ces viticultures responsables méritent tout de même une sélection qualitative, il est vrai cependant que nos plus belles émotions gustatives proviennent de vins issus de la viticulture « bio ».

Un grand vigneron prend le temps d’observer son terroir, le climat, l’exposition et de choisir les bons cépages en fonction de tous ces éléments. Il doit également bien maîtriser les phases de vendange et de vinification.
Les vignerons travaillant ces méthodes sont dotés d’ une bonne intelligence, d’une sensibilité profonde ainsi que d’une philosophie de la viticulture. 

Au-delà de la qualité biologique des productions, nous sommes tout aussi intransigeants sur les qualités gustatives de ces vins que pour l’ensemble de nos références.

Exemples de domaines:

Les vins :

    • Vignoble Mourat (Vendée)
    • J. Bretaudeau (Muscadet)
    • Arnaud Lambert (Saumur)
    • Châetau Yvonne (Saumur)
    • Fançois Chidaine (Montlouis sur Loire)
    • Domaine des Rochelles (Anjou)
    • Stéphane Sérol (Côte Roannaise)
    • L’Oratoire Saint Martin (Cairanne)
    • Causses Marines (Gaillac)
    • Emile Beyer (Alsace)
    • Bénédicte et Stéphane Tissot (Jura)
    • Gilles Berlioz (Savoie)
    • Thomas Pico (Chablis)
    • Arlaud (Bourgogne)
    • Yves Leccia (Corse)
    • Château Révelette (Provence)
    • Domaine des Schistes (Roussillon)
    • Le Roc des Anges (Roussillon)
    • Mas Conscience (Languedoc)
    • Château de Cazeneuve (Languedoc)
    • Château du Cèdre (Sud-Ouest)
    • La Tour des Gendres (Bergerac)
    • Emile Grelier (Bordeaux) 
    • Château Fonroque (Bordeaux)
    • Château Brandeau (Bordeaux)

Le rhum arrangé :

    • Pomme-Poire (Ti Ced)

Le gin :

    • Gin Mist distillerie Awen nature

Le porto :

    • Terra Prima (Fonseca)

Les bières :

    • Brasserie Opé (Sables d’Olonne)
    • Lupulus (Belgique)
    • Bendorf (Strasbourg)
    • Alaryk (Béziers)

Les cidres :

    • Cidricchus (Normandie)
    • Famille Dupont (Normandie)
    • Séhédic (Bretagne)
    • Eric Bordelet (Maine)

Jus de fruit :

    • Bio les cœurs (Auvergne-Rhône-Alpes)